Souvent, j’ai accompli de délicieux voyages, embarqué sur un mot dans les abîmes du passé, comme l’insecte qui flotte au gré d'un fleuve sur quelque brin d’herbe.
Honoré de Balzac

“Eau” m’a bercée pendant des jours, et, tel un canot se laisse dériver sur les sinuosités d’une rivière, je me suis laissée transporter par ses flots. Au fil de mes divagations, ce mot en tête est devenu un son : O.

Un son, une lettre, une seconde, une troisième… l’alphabet coule de source. Ainsi, s’impose “L’ABC de l’EAU”. Je pêche ensuite dans la littérature vingt-six titres de livres comportant le mot “eau” en privilégiant le genre : roman, poésie, essai.

Des mots découlent naturellement des images que je réalise en eau-forte sur les pages de titre de ces livres. J’interviens avec différentes approches de l’œuvre littéraire. Parfois, l’ouvrage est une source d’inspiration pour le dessin, parfois j’en détourne le titre, ou encore, ce dernier devient celui de mon image. Source d’inspiration, je tente, à chaque fois, de mettre en valeur l’eau : sa richesse, son essentialité, sa pluralité en ponctuant mon propos de clins d’œil, d’hommages, à l’histoire de l’art, ancien, moderne et contemporain.

Cette œuvre a reçu le prix Talents Contemporains 2014 de la Fondation François Schneider.

L’abc de l’eau

Prix Talents Contemporains 2014
Fondation François Schneider, Wattwiller
Photographie : © Steeve Constanty

Gaëlle Callac
L’abc de l’eau, 2014
© ADAGP, Paris, 2021



© 2021 Gaëlle Callac