Je ne parlerais pas de la montagne, mais par la montagne. Avec cette montagne comme langage, je parlerais d’une autre montagne, qui est la voie unissant la terre au ciel, et j’en parlerais non pas pour me résigner, mais pour m’exhorter.
René Daumal
Le Mont Analogue

Roman d’aventures alpines, non euclidiennes et symboliquement authentiques, comme l’annonce son sous-titre, Le Mont Analogue se présente comme un récit de voyage à la première personne.

Un petit groupe d’amis part à la découverte d’une montagne mystérieuse de l’hémisphère sud, un lieu d’une très haute valeur symbolique inaccessible au commun des mortels. Cette montagne équilibre les masses montagneuses de l’hémisphère nord et correspond à toutes les montagnes évoquées par les traditions et religions anciennes : le Sinaï, le Meru, l’Olympe, etc.

À sa base, ils découvrent une société cosmopolite tout entière tournée vers l’escalade et dominée par les guides de haute montagne. Ils décident eux aussi d’entreprendre l’escalade. Le roman les abandonne en route vers l’ineffable, au milieu d’une phrase du cinquième chapitre.

Le Mont Analogue est un roman inachevé de René Daumal, rédigé entre 1939 et 1944, date de sa mort. L’idée de s’emparer d’un exemplaire du livre et de l’investir complètement est restée en suspens, à l’image de la plume de l’auteur. Ascension toujours en cours.

Le Mont Analogue

Eaux-fortes sur pages de livre.
Édition Gallimard - 1952
Tirage 1/1
Série débuté en décembre 2014 et toujours en cours de réalisation.
© 2021 Gaëlle Callac